Contre le racket des propriétaires, squatters et locataires soyons solidaires !

vendredi 15 novembre 2013 par CGA LYON

Le logement est un besoin vital pour toutes et tous.

Pourtant, des milliers de personnes sont à la rue sur l’agglomération. Des milliers de personnes vivent dans des logements insalubres Des dizaines de milliers de personnes vivent dans des logements trop petits Les loyers et les charges locatives ne cessent d’augmenter, alors que nos salaires sont gelés, que de plus en plus de travailleuses et de travailleurs sont précaires, sans emploi, avec des revenus de misère.

Tout cela : Pour que des propriétaires-bailleurs s’engraissent, en spéculant à la hausse sur les loyers, en maintenant des centaines de milliers de logement vide.

La propriété privée nous prive de l’essentiel !

Dans le système capitaliste, la propriété privée passe avant les besoins des personnes : elle nous prive littéralement de la satisfaction de nos besoins. L’Etat, lui joue, le rôle de garant des privilège de classe des propriétaires et des détenteurs de capitaux.

Pour tous les locataires, c’est la hausse permanente des loyers. Pour les travailleuses et travailleurs précaires, à faible salaires, c’est la galère pour boucler les fins de mois. C’est les impayés, le racket des frais supplémentaires pour retard de paiement, les commandements à payer, les expulsions. C’est le sacrifice d’autres besoins vitaux pour continuer à pouvoir avoir un toît sur la tête. Celles et ceux qui construisent les logements ne peuvent même pas se loger décemment Pour celles et ceux qui ne peuvent accéder à un logement décent parce qu’ils et elles n’en ont pas les moyens, c’est l’entassement famillial dans des logements trop petits, qui pourrissent la vie des familles. C’est la vie à la rue, ou c’est la réquisition des logements vides comme moyen d’autodéfense sociale.

Mais là, l’Etat sert de bras armé pour défendre les privilèges de la propriété : en expulsant les occupants des logements réquisitionnés, en jettant des milliers de personnes à la rue pour le saccro-saint droit de propriété. A cette politique de classe s’ajoute une politique raciste d’Etat, qui cible spécifiquement les prolétaires les plus précarisés : Roms, demandeurs d’Asiles, sans papiers : privés de droits, expulsés. Face à cette situation, nous ne pouvons compter que sur notre organisation et notre lutte collective pour faire passer nos besoins vitaux d’être humains avant la logique du profit, de la propriété, pour créer un rapport de force permettant de casser la logique spéculative.

Contre le racket des propriétaires, squatters et locataires soyons solidaires ! Réquisitionnons les logements vides ! Organisons nous pour lutter contre la hausse des loyers et contre le racket des régies et des bailleurs Solidarité contre les expulsions, pour lutter contre la spéculation !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 20 / 36570

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos autres préoccupations politiques  Suivre la vie du site Logement   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License