Débat : Les publicités sexistes, vecteurs d’oppression

samedi 29 octobre 2016 par djou

Débat : Les publicités sexistes, vecteurs d’oppression Ni à vendre, ni à prendre, nous ne sommes pas des objets ! Une analyse du publisexisme.

Dans le cadre du mois Libertaire, la Coordination des Groupes Anarchistes - Lyon vous propose un débat sur la thématique des publicités sexistes.Retour ligne automatique
Rendez-vous le samedi 5 novembre à 16h à la Plume Noire (8 rue Diderot,69001 Lyon). Prix libre.

La publicité, instrument de l’idéologie du système capitaliste, utilise et renforce les pires clichés sexistes, racistes, homophobes, lesbobophes, transphobes et biphobes, dans le seul but de vendre.

En reprenant toute l’idéologie des supposées inégalités naturelles hommes/femmes, en imposant un modèle physionomique, amoureux, sexuel et familial unique basé sur la domination masculine et l’hétérosexualité, en portant la maternité comme aboutissement suprême de la féminité, en reléguant les femmes à un travail domestique gratuit et à l’éducation des enfants, le publisexisme est un des vecteurs les plus directs et les plus violents du patriarcat et de l’antiféminisme et entraîne l’oppression des personnes refusant cette norme ou n’y correspondant pas.

Nous vous invitons à venir analyser les différents stéréotypes véhiculés dans les publicités sexistes, leurs conséquences au quotidien et discuter des résistances et alternatives possibles.

Par rapport à cette thématique, nous vous conseillons la lecture de cet article paru sur en 2014 :
Le publisexisme, vecteur de toutes les oppressions


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8 / 34570

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fronts de Lutte  Suivre la vie du site Antipatriarcat/Féminisme/Luttes LGBT   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License